Claude Marcel Hladik

Claude Marcel HLADIK

Article(s) publié(s) dans l’eBook de l’ECOG:

 

Claude Marcel HLADIK (né à Paris en 1936) a été directeur de recherche émérite au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et Professeur au MNHN (Muséum National d’Histoire Naturelle) où il a effectué, depuis 1968, des recherches sur l’étho-écologie des primates, la composition des substances dispo- nibles dans leur environnement et leurs systèmes de perception.

Ces recherches ont d’abord porté sur l’alimentation, en particulier dans les forêts d’Amérique tropicale, d’Afrique et d’Asie, où 38 espèces de lémuriens, de singes et d’anthropoïdes ont été observées, certaines étant suivies sur la totalité du cycle annuel.

Ces premiers travaux, réalisés dans le cadre du Muséum et du Smithsonian Tropical Research Institute, ont donné lieu à une centaine de publications dans des ouvrages sur les adaptations comportementales et physiologiques, aboutissant à l’attribution d’un prix scientifique sur le comportement alimentaire des primates.

Au cours des années 1980-2002, C.M. Hladik a constitué (en codirection avec Igor de Garine), une équipe de recherche d’anthropologie alimentaire CNRS- Muséum qui a permis, grâce aux collaborations entre ethnologues et biologistes, un élargissement de ces travaux et la mise en perspective des adaptations humaines à différents environnements, aux ressources naturelles, à leur composition et à leur perception.

Plusieurs thèses, dirigées ou co-dirigées par C.M. Hladik ont porté sur l’évo- lution de la perception gustative et l’impact de l’évolution des espèces végétales en fonction de des teneurs en produits secondaires, les primates non humains étant toujours utilisés comme modèle biologique de base dans les études expérimenta- les complémentaires des travaux de terrain. C.M. Hladik poursuit ces activités de recherche, notamment à Madagascar, dans le cadre l’unité « Eco-Anthropologie et Ethnobiologie » dui, sous la direction de Serge Bahuchet, a pris le relais des équipes préalablement constituées, en regroupant de nouveaux chercheurs du CNRS (Dé- partement EDD, Environnement et Développement Durable) et Muséum National d’Histoire Naturelle.

Send this to a friend